navigation

Le journal de Katie Sutton : Comment gérer ses parents sans peine de Jenny Smith 5 novembre 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Chick-Lit,Chroniques : Young Adult,Services de presse/Partenariats , ajouter un commentaire

Le journal de Katie Sutton : Comment gérer ses parents sans peine de Jenny Smith dans Chroniques : Chick-Lit 97820925 

Je m’appelle Katie Sutton, j’ai 13 ans, et je suis LA spécialiste mondiale du comportement des Adultes. Grâce à mon guide, vous allez enfin pouvoir FAIRE FONCTIONNER VOS PARENTS CORRECTEMENT.

Katie Sutton, treize ans, experte mondiale du comportement des Adultes, décide d’écrire un guide (à travers son journal) qui permettra à tous les adolescents de faire fonctionner leur Adulte.
Tout va très bien pour Katie jusqu’au jour où sa mère subit une panne majeure : elle a un petit-ami !
Katie doit réparer tout ça, mais aussi s’occuper d’elle, car si elle excelle dans le fonctionnement des adultes, elle possède quelques lacunes dans son propre fonctionnement…

 

Edition Nathan
Paru le 24/05/12
300 pages
14.50 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup aux Editions Nathan pour ce service presse. 

J’adore la couverture, rose flashy avec une illustration de Diglee, on ne pouvait pas rêver mieux ! 

Katie Sutton, grande spécialiste des Adultes, décide d’écrire un journal dans lequel elle nous livre ses secrets pour éduquer les Adultes. Dans son journal, Katie nous parle également de sa vie, avec sa sœur Mandy de 15 ans, son frère Jack de 8 ans (il en manque pas une lui!) et sa mère. Katie contrôle totalement sa mère, par exemple, 8 jours avant la virée mensuelle shopping à Oxford elle s’arrange pour aider un peu plus à la maison. Le seul souci c’est Stuart. Le petit-ami de sa mère… Que Mandy, Jack et Katie ne peuvent pas encadrer étant donné que leur père est mort y a quatre ans… 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Katie, non seulement parce qu’elle a treize ans (c’est toujours une petit plus de mon point de vue!), mais aussi pour son humour. 
Mandy, m’a bien plu également. Selon Katie, ce n’est pas toujours une fleur mais bon entre frères et soeurs c’est jamais le grand amour… Ses copines se font appelées « les Clones » par Katie, étant donné qu’elle parle de la même façon, se maquille identiquement etc… 
Jack est tout simplement extra. Ce petit sort toujours ce qu’il faut, au moment où il faut. 
La mère, Alison, est très bien aussi. On retrouve sur elle tous les clichés de la mère de famille qui élève seule ses enfants mais aussi un peu d’originalité made in Jenny Smith. 

Il y a plein de petites choses géniales dans ce roman, des tous petits trucs sans importance mais qui font, à mes yeux, toute la différence. Par exemple le fait que Katie habite dans une ville nommée Brindleton. Et que dans cette petite ville réside toute sa famille, ses grands-parents, ses tantes, ses oncles, ses cousins/cousines et j’en passe ! Sa grand-mère maternelle, Mamie Nan, travaille à l’épicerie du coin et Katie dit qu’elle peut pas s’empêcher de hurler des choses très embarrassantes de sa caisse à l’autre bout du magasin, « Il parraît que ton frère à la colique, c’est ta tante Susan qui me l’a dit. Comment ça va, il se sent mieux ? Et toi Katie, tu n’a pas la colique ? ». 
Bref, plein de petits plus sont à remarquer. 

Quand je vous disais que le frère de Katie n’en loupe pas une, j’ai pas menti. 
Stuart se pointe avec un bouquet d’une centaine de roses rouges, se qui embête bien Alison étant donné que toute la famille l’a sans doute vu passé dans le quartier et que personne n’accepte le fait qu’elle sorte avec un homme. Donc il arrive, remarque bien qu’Alison n’est pas très emballée et Jack sort « On va a un enterrement ? » 
Mieux : Tante Julie fait des rencontres sur Meetic (elle tombe toujours sur des types qui n’ont pas mis de vrai photos d’eux…), et Katie, Mandy, Jack et Alison la rencontre en ville avec sa dernière rencontre à l’approche de noël. Le mec a 80 ans, de la barbe blanche, presque plus de cheveux… Et Jack dit «  Tante Julie, pourquoi tu te promènes avec le Père-Noël ? Il a au moins mille ans… ». J’étais vraiment écroulée !

J’ai vraiment passé un agréable moment avec « Le journal de Katie Sutton, comment gérer ses parents sans peine », j’irais même jusqu’à dire que c’est un petit coup de cœur.

Ma note : 4,75/5

Coeurs-brisés.com d’Emma Garcia 15 octobre 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Chick-Lit , ajouter un commentaire

Coeurs-brisés.com d'Emma Garcia dans Chroniques : Chick-Lit coeur_10

Abandonnée par son fiancé, Rob, pour la troisième fois à la veille de leur mariage, Vivienne Summers, une londonienne d’une trentaine d’années, imagine alors un site Internet, coeurs-brisés.com, où tous les coeurs en perdition pourraient trouver refuge. Ses déboires l’amènent à abuser un peu trop du Chardonnay, ce qui déclenche toute une série de situations cocasses et embarrassantes. Notamment lorsqu’elle se réveille auprès de son meilleur ami, Max, un peintre qu’elle a connu à la Fac et qui l’aime en secret depuis toutes ces années. Ensemble, ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d’oublier Rob. Mais ce dernier réapparait et lui avoue qu’il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu’elle s’était imaginée avec lui redevient tout à coup possible.

 

Edition Ma Editions
Paru le 16/05/12
385 pages
18.00 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Karine de Club de Lecture et aux éditions Ma éditions.

Vivienne Summers se fait larguer par Rob au moment où elle s’y attendait le moins… 2 mois avant leur mariage. Et ce n’est pas la première fois, mais la troisième fois que Rob ne veut plus d’elle. Vivienne décide alors de créer un site, coeurs-brisés.com, où toutes les âmes en manque d’amour pourraient s’y recueillir. Pendant ce temps, Rob sort avec une très jolie fille de 25 ans… Vivienne sait qu’elle peut compter sur sont ami de la fac : Max. 

Donc un schéma très classique, une femme qui vient de se quitter son homme et qui se rapproche de son meilleur ami. Une petite minette vient s’incruster en sortant avec l’ex de la femme. Puis crêpage de chignon entre les deux femmes. Une histoire qui semble banale mais Emma Garcia a su en faire une comédie originale. 

J’ai beaucoup apprécier les personnages. Vivienne est très marante, et « vraie » ce que je veux dire par là c’est qu’elle nous ressemble ce n’est pas une héroïne qui crache du feu ni qui est particulièrement riche ni super belle. Parce que les personnages principaux sans défaut ça va cinq minutes. 
Rob est assez agaçant (mais bon, c’est un peu le but ^^). Max, à l’inverse, est génial. C’est le meilleur ami que l’on voudrait tous. 
La nouvelle petite amie de Rob c’est Sam. A la pointe de la mode, physique de mannequin, sourire à tomber… Ai-je besoin de vous en dire plus ? 
Il y a aussi un personnage secondaire que j’ai adoré : Christie la collègue de Vivienne, elle est pétillante (et pas très maligne).

La plume d’Emma Garcia est fluide et simple. Elle nous raconte l’histoire de Vivienne avec beaucoup d’humour. 

A chaque début de chapitre il y a une petite anecdote (qui n’a pas forcement à voir avec le contenu du chapitre) elle peut parler du site de Vivienne (les commentaires des lecteurs) ou des conseils, … Je trouve cette idée vraiment géniale !

Ma note : 5/5 Coup de cœur !

Apocalipstick de Charlotte Marin 30 août 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Chick-Lit,Services de presse/Partenariats , 4 commentaires

Apocalipstick de Charlotte Marin dans Chroniques : Chick-Lit 353298couv73752628

Cher journal, 
Alors que j’étais tranquillement menottée au lit de Richard, sa femme a débarqué ! J’ai alors pris mes (belles) jambes à mon cou et j’ai sauté par la fenêtre (du deuxième, je te rassure) pour éviter le désastre. C’est là que j’ai rencontré Martin. Bon, comme j’étais entièrement nue au beau milieu de la rue, nous n’avons pas beaucoup parlé. 
Tout ça pour te dire que je suis amoureuse ! Duquel ? Ça, je ne sais pas, pas encore…

 

Edition Pocket
Paru le 07/06/12
160 pages
5.70 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Louve de Mort Sûre et aux éditions Pocket pour ce partenariat.

J’ai tout de suite accroché à la couverture, une illustration de Diglee, alors ça me plais forcément. 

Dés que j’ai reçu le livre j’ai lu les premières pages et wahou ! Qu’est-ce-que c’est entraînant ! Le lecteur est tout de suite pris dans le jeu, on en veut plus, on veut savoir ce qui va arriver à Charlotte ! (Car, franchement, le titre est bien trouvé!) 

Charlotte Malère (un subtil mélange entre malheur et galère comme elle aime dire) est journaliste à Paris. 30 ans, célibataire, une bande de potes sympas et surtout folle amoureuse de Richard, le magnifique acteur marié avec deux enfants. Elle le « voit » depuis plus de trois ans, il lui a promis de divorcé pour être entièrement à ses cotés. Mais Charlotte découvre que sa femme est enceinte se qui prouve bien qu’il n’a vraiment pas l’intention de la quitter. Et puis elle rencontre Martin un peu par hasard (Simone Elkeles à dit « Les plus belles histoires d’amour arrivent par hasard »). Martin qui va se marier prochainement, dommage…

Le personnage de Charlotte m’a vraiment fait rire. L’humour ne devient jamais trop lourd. 
La sœur de notre héroïne, Delphine tient un bar ou tout la bande se réunit. « La bande » c’est Paul le seul gars. Laure un coquette, Maya la plus grande de Meetic. Et Charlotte et Dephine. 
Richard est bien mais a petites doses, il m’a vraiment saoulé par moments… Martin est plus agréable. Pour les personnages « très secondaires » je peux vous citer le patron de Charlotte, Gilles (particulièrement exécrable au passage). Ou encore Rosa, la bonne de Richard, sacrée bonne femme ! 
Chaque personnage à un caractère différent. 

Le style de Charlotte Marin est très fluide. Le livre se dévore d’une traite. Même si c’est un roman d’amouuur, l’auteure a réussi à caser de l’action là dedans. En bonus suspens, rebondissements (qui rythme bien le récit) et douceur avec notre trio amoureux. 

Bon, c’est vrai que pour apprécier pleinement ce livre il faut aimer les romances, les personnages qui ne savent pas ce qu’ils veulent (vous savez, quand la fille veut les deux mecs en même temps et que les gars sont déjà pris ou qu’ils sont à ses pieds etc…). On retrouve tous les clichés des comédies à l’eau de rose, un peu fleur bleu. Mais tout ça avec humour et remixé à la mode 21ème siècle !

Alors, Charlotte va finir avec Richard ou Martin ? Bah moi je sais !

Ma note : 4,75/5 Idéale pour l’été. Ou pour les déprimées. 

Citation : Le gros relou de Jean-Michel revient à la charge… Putainnnnnn ! Pourquoi tant de N ? 

(Page 113, ligne 13/14) 

Queen Besty (Tome 1) Vampire et Célibataire de MaryJanice Davidson 6 juin 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Bit-Lit,Chroniques : Chick-Lit , 2 commentaires

Queen Besty (Tome 1) Vampire et Célibataire de MaryJanice Davidson dans Chroniques : Bit-Lit 2006561102b10

Elle voulait juste être la reine du bal…
Elle va devenir la reine des vampires !

À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu’elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s’habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d’apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu’elle est la reine annoncée par la prophétie .

 

Edition Milady
Paru le 18/02/11
384 pages
7.10 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Anne Sophie pour m’avoir permis de lire ce livre.

Besty est morte… et s’est « réincarnée » en vampire !! Jusque là, pas de « soucis » mais les autres vampires disent qu’elle est une Reine qui doit vaincre le méchant de l’affaire… Évidement Besty n’en a rien faire mais ses amis vont l’obliger à accomplir sa tâche. 

La couverture m’a attiré, elle représente Besty. He oui cette belle blonde avec des jambes de mannequin et des talons aiguilles est bien la reine ! Qui aurait cru ça ? Et pourtant… 

J’ai adoré Besty, elle est pleine d’humour. Ses répliques m’ont arraché plus d’un sourire, elle répond du tac au tac, est presque chiante, une vrai blonde quoi. C’est surtout pour ça que je l’aime aimé d’ailleurs, car des personnages humoristiques on n’en voit pas dans tous les livres ! Et puis franchement qui croirait qu’un ancien mannequin avec un QI inférieur à la moyenne deviendrais reine des vampires et qu’en plus, elle devrait tuer le méchant vampire ??? Encore mieux, Besty n’ose pas mordre les humains, enfin, au début… 
Ses ami(e)s m’ont bien plus aussi, par exemple Jessica est tout à fait le genre de fille qui va bien avec Besty, sa meilleure amie. Elle est issue d’une famille très riche, qui possède la moitié des Etats-Unis, alors que Besty est secrétaire, ha non ! J’allais oublié, plus maintenant, elle s’est viré le jour même de sa mort… Et le pire c’est quelle est morte à cause de son chat, cet idiot était perdu dans la neige et miaulait, donc notre cher Besty qui n’en rate pas une veut aller le chercher mais une voiture la percute… (Et la dernière chose qu’elle a vu avant de mourir, du haut d’un arbre je précise, c’était son chat rentrer tranquillement, comme si de rien n’était dans la maison….) 
Bref, nous avons ici une héroïne que je ne peux comparer à acune autre, tellement gaffeuse, tellement marrante, tellement malchanceuse, mais surtout si attachante ! Je ne sens obligée de lire le second tome !

Ce roman est un mélange de Bit-Lit, de Chick-Lit et d’humoristique. Bit-Lit pour le vampirisme, Chick-Lit pour les anecdotes et humoristique pour Besty. Bref, trois genres différents réunis dan un même ouvrage et parfaitement cordonnés. 

Le style de MaryJanice Davidson (quel nom!) est super, de l’humour à chaque page, et une Besty genre « plus conne tu crèves ». C’est sa seule saga publiée. 

Pour une fois, un premier tome qui se finit vraiment, avec une vrai fin. Même si je meure d’envie de savoir la suite, il se finit puisque qu’on sait si Besty a réussi à vaincre le méchant ou pas. 

Tout ça pour dire que c’est un coup de cœur, tant pour l’héroïne que pour l’humour en passant par les rebondissements inattendus. Je vais lire le tome 2 à coup sûr.

Ma note : 5/5  un vrai plaisir, une lecture détente et sans prise de tête !

plgphilippeloiseaughezzo |
lecturesetc |
diopblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Havana 505
| lesmarchombres
| manakitiare