navigation

Coeurs-brisés.com d’Emma Garcia 15 octobre 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Chick-Lit , ajouter un commentaire

Coeurs-brisés.com d'Emma Garcia dans Chroniques : Chick-Lit coeur_10

Abandonnée par son fiancé, Rob, pour la troisième fois à la veille de leur mariage, Vivienne Summers, une londonienne d’une trentaine d’années, imagine alors un site Internet, coeurs-brisés.com, où tous les coeurs en perdition pourraient trouver refuge. Ses déboires l’amènent à abuser un peu trop du Chardonnay, ce qui déclenche toute une série de situations cocasses et embarrassantes. Notamment lorsqu’elle se réveille auprès de son meilleur ami, Max, un peintre qu’elle a connu à la Fac et qui l’aime en secret depuis toutes ces années. Ensemble, ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d’oublier Rob. Mais ce dernier réapparait et lui avoue qu’il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu’elle s’était imaginée avec lui redevient tout à coup possible.

 

Edition Ma Editions
Paru le 16/05/12
385 pages
18.00 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Karine de Club de Lecture et aux éditions Ma éditions.

Vivienne Summers se fait larguer par Rob au moment où elle s’y attendait le moins… 2 mois avant leur mariage. Et ce n’est pas la première fois, mais la troisième fois que Rob ne veut plus d’elle. Vivienne décide alors de créer un site, coeurs-brisés.com, où toutes les âmes en manque d’amour pourraient s’y recueillir. Pendant ce temps, Rob sort avec une très jolie fille de 25 ans… Vivienne sait qu’elle peut compter sur sont ami de la fac : Max. 

Donc un schéma très classique, une femme qui vient de se quitter son homme et qui se rapproche de son meilleur ami. Une petite minette vient s’incruster en sortant avec l’ex de la femme. Puis crêpage de chignon entre les deux femmes. Une histoire qui semble banale mais Emma Garcia a su en faire une comédie originale. 

J’ai beaucoup apprécier les personnages. Vivienne est très marante, et « vraie » ce que je veux dire par là c’est qu’elle nous ressemble ce n’est pas une héroïne qui crache du feu ni qui est particulièrement riche ni super belle. Parce que les personnages principaux sans défaut ça va cinq minutes. 
Rob est assez agaçant (mais bon, c’est un peu le but ^^). Max, à l’inverse, est génial. C’est le meilleur ami que l’on voudrait tous. 
La nouvelle petite amie de Rob c’est Sam. A la pointe de la mode, physique de mannequin, sourire à tomber… Ai-je besoin de vous en dire plus ? 
Il y a aussi un personnage secondaire que j’ai adoré : Christie la collègue de Vivienne, elle est pétillante (et pas très maligne).

La plume d’Emma Garcia est fluide et simple. Elle nous raconte l’histoire de Vivienne avec beaucoup d’humour. 

A chaque début de chapitre il y a une petite anecdote (qui n’a pas forcement à voir avec le contenu du chapitre) elle peut parler du site de Vivienne (les commentaires des lecteurs) ou des conseils, … Je trouve cette idée vraiment géniale !

Ma note : 5/5 Coup de cœur !

Eternels (Tome 1) Evermore d’Alison Noël 6 octobre 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Young Adult , 2 commentaires

Eternels (Tome 1) Evermore d'Alison Noël dans Chroniques : Young Adult 396505couv1362423

Avant l’accident, Ever Boom était une adolescente comme les autres. Elle a perdu toute sa famille dans cet épisode tragique, et reçoit soudain un terrible don : celui de lire dans les pensées des gens, de voir leur aura et de connaître leur vie en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact. Les élèves du lycée la regardent comme une bizarrerie, la pointent du doigt… jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux, plein de charme et terriblement beau. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse. Or c’est le seul être dont elle ne peut pas découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d’où il vient. La seule chose dont Ever est sûre, c’est qu’elle est profondément et irrémédiablement amoureuse de lui. 

 

Edition Michel Lafon
Paru le 15/10/09
341 pages
16.20 euros

 

Mon avis :

Ever était une fille normale avant l’accident, mais depuis elle peut lire dans les pensées et voir des choses en touchant une personne. Elle voit aussi des auras (ça détermine l’humeur de son propriétaire) autour de chaque être vivant. Dans l’accident elle a perdu sa famille. Sa sœur est devenue un genre de fantôme que seul Ever peut voir, elle lui rend donc visite de temps en temps. 
Un jour, au lycée, elle rencontre Damen, un petit nouveau qui l’attire énormément… Mais Damen est aussi la seule personne à qui elle ne peut pas lire dans les pensées… Ni voir l’aura…

Nous suivons Ever, je vais pas dire que c’est un personnage hyper original mais elle m’a bien plus quand même. Elle n’est pas toujours sûre d’elle. On la sent hésitante. Mais plus loin dans le livre elle reprend le contrôle et est plus « direct ». Damen n’arrête pas de la coller, de la suivre partout, et évidement ça l’énerve donc elle le repousse au début. 
Damen est réputé pour être très beau. Il ne boit qu’un liquide rouge bizarre. Et il est attiré par Ever mais pourquoi, elle n’est pas la fille la plus réputée du lycée pourtant… On nage dans le flou pendant bien la moitié du livre mais après on en sait un peu plus sur lui et son attirance pour Ever. 
Ever a aussi deux amis (les seuls) qui comptent beaucoup dans histoire : Miles, un homosexuel et Haven une gothique. 
En personnages secondaires il y a aussi Drina, qui est très présente à la fin… Ever ne peut pas lire dans ses pensées ni voir son aura, tout comme Damen… Et elle est la méchante de l’histoire. On découvre aussi Stacia, une pétasse du lycée qui pourri la vie d’Ever. Sa tante, qui la « garde » comme ses parents sont morts, est présente vers le début du livre mais elle à tendance à s’effacer à la fin. On rencontre aussi Riley la sœur d’Ever qui est morte mais rend visite à Ever (car Ever voit les morts n’oubliez pas). 

La plume de l’auteure est fluide et simple, rien de plus à dire. 

L’histoire me plait bien malgré un air de déjà vu. (Bah oui, l’amour interdit c’est classique quand même.) 
L’auteure a eu quelques bonnes idées, comme par exemple la dimension parallèle (je sais plus le nom exact) ou les immortels etc…

Ma note : 4/5 Sympathique 

Citation : Je vois des morts. Sans arrêt. Dans la rue, à la plage, au centre commercial, au restaurent, errant dans les couloirs du lycée, faisant la queue à la poste ou dans les salles d’attente chez le médecin, jamais chez le dentiste, en revanche.

plgphilippeloiseaughezzo |
lecturesetc |
diopblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Havana 505
| lesmarchombres
| manakitiare