navigation

Apocalipstick de Charlotte Marin 30 août 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Chick-Lit,Services de presse/Partenariats , trackback

Apocalipstick de Charlotte Marin dans Chroniques : Chick-Lit 353298couv73752628

Cher journal, 
Alors que j’étais tranquillement menottée au lit de Richard, sa femme a débarqué ! J’ai alors pris mes (belles) jambes à mon cou et j’ai sauté par la fenêtre (du deuxième, je te rassure) pour éviter le désastre. C’est là que j’ai rencontré Martin. Bon, comme j’étais entièrement nue au beau milieu de la rue, nous n’avons pas beaucoup parlé. 
Tout ça pour te dire que je suis amoureuse ! Duquel ? Ça, je ne sais pas, pas encore…

 

Edition Pocket
Paru le 07/06/12
160 pages
5.70 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Louve de Mort Sûre et aux éditions Pocket pour ce partenariat.

J’ai tout de suite accroché à la couverture, une illustration de Diglee, alors ça me plais forcément. 

Dés que j’ai reçu le livre j’ai lu les premières pages et wahou ! Qu’est-ce-que c’est entraînant ! Le lecteur est tout de suite pris dans le jeu, on en veut plus, on veut savoir ce qui va arriver à Charlotte ! (Car, franchement, le titre est bien trouvé!) 

Charlotte Malère (un subtil mélange entre malheur et galère comme elle aime dire) est journaliste à Paris. 30 ans, célibataire, une bande de potes sympas et surtout folle amoureuse de Richard, le magnifique acteur marié avec deux enfants. Elle le « voit » depuis plus de trois ans, il lui a promis de divorcé pour être entièrement à ses cotés. Mais Charlotte découvre que sa femme est enceinte se qui prouve bien qu’il n’a vraiment pas l’intention de la quitter. Et puis elle rencontre Martin un peu par hasard (Simone Elkeles à dit « Les plus belles histoires d’amour arrivent par hasard »). Martin qui va se marier prochainement, dommage…

Le personnage de Charlotte m’a vraiment fait rire. L’humour ne devient jamais trop lourd. 
La sœur de notre héroïne, Delphine tient un bar ou tout la bande se réunit. « La bande » c’est Paul le seul gars. Laure un coquette, Maya la plus grande de Meetic. Et Charlotte et Dephine. 
Richard est bien mais a petites doses, il m’a vraiment saoulé par moments… Martin est plus agréable. Pour les personnages « très secondaires » je peux vous citer le patron de Charlotte, Gilles (particulièrement exécrable au passage). Ou encore Rosa, la bonne de Richard, sacrée bonne femme ! 
Chaque personnage à un caractère différent. 

Le style de Charlotte Marin est très fluide. Le livre se dévore d’une traite. Même si c’est un roman d’amouuur, l’auteure a réussi à caser de l’action là dedans. En bonus suspens, rebondissements (qui rythme bien le récit) et douceur avec notre trio amoureux. 

Bon, c’est vrai que pour apprécier pleinement ce livre il faut aimer les romances, les personnages qui ne savent pas ce qu’ils veulent (vous savez, quand la fille veut les deux mecs en même temps et que les gars sont déjà pris ou qu’ils sont à ses pieds etc…). On retrouve tous les clichés des comédies à l’eau de rose, un peu fleur bleu. Mais tout ça avec humour et remixé à la mode 21ème siècle !

Alors, Charlotte va finir avec Richard ou Martin ? Bah moi je sais !

Ma note : 4,75/5 Idéale pour l’été. Ou pour les déprimées. 

Citation : Le gros relou de Jean-Michel revient à la charge… Putainnnnnn ! Pourquoi tant de N ? 

(Page 113, ligne 13/14) 

Commentaires»

  1. J’ai vu ce livre sur un autre blog et il avait été un coup de coeur et depuis il me fait de l’oeil… Et ton avis n’arrange pas les choses!!!! Je le veux!!!!!!

    Répondre

    • Fonce ma belle, il en vaut bien la peine :)

      Répondre

  2. Je viens de voir deux avis totalement différents… me reste plus qu’à me faire une idée!

    Répondre

    • Franchement lis-le !

      Répondre

Laisser un commentaire

plgphilippeloiseaughezzo |
lecturesetc |
diopblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Havana 505
| lesmarchombres
| manakitiare