navigation

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys 9 juin 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Young Adult , 2 commentaires

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys dans Chroniques : Young Adult 348019couv719202

Lina est une jeune Lituanienne comme tant d’autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d’art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l’arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d’un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l’amour des siens et son audace d’adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu’elle… Le récit de Lina vous coupera le souffle. Vous n’aurez qu’une envie : faire partager cette histoire aussi terrible qu’exemplaire, qui irradie d’amour et d’espérance. Déjà un classique dans de nombreux pays.

 

Edition Gallimard 
Paru le 13/10/11
432 pages
14.00 euros 

 

Mon avis :

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogosphère et il me tentait bien, à la fois pour sa belle couverture pure et simple que pour vos avis très positifs.

Tout au long du roman nous suivons Lina, jeune Lituanienne. En 1941 elle est obligée de quitter sa maison avec le reste de sa famille pour prendre un train à bestiaux les menant vers l’inconnu. Elle va donc survivre à un très long voyage dans des conditions inimaginables. Mais elle n’est pas seule, son petit frère Jonas, 10 ans et sa mère, participent au terrible périple aussi, mais son père demeure introuvable… Jusqu’au jour où Lina, son frère et son ami Andrius partent à sa recherche, pendant un arrêt du train. Et il le retrouve dans un autre wagon, son père va donc partir vers une autre destination.,, 

Le personnage principal, Lina, m’a énormément plu. Elle est forte et courageuse. Sa mère, (je ne sais plus son nom…) est son double en deux fois plus âgée. Il y a aussi des personnages beaucoup moins agréables (du moins au début) comme le Chauve. 

Le style de Ruta Sepetys est si poignant, si réaliste et si beau que j’en perds mes mots. Ce livre est un vrai coup de poing. Je ne sais pas comment le décrire autrement. Il est magnifique et bouleversant, je n’en ressort pas indemne. Au début de l’ouvrage, il y a deux cartes et en dessous de la première est marqué « Cette carte est destinée à donner au lecteur une idée de la distance énorme que Lina et sa famille ont parcourue. », je peux vous dire que cela fait son effet ! Quand on voit le trajet réalisé en train de bétail, je dois avouer que j’ai du mal à croire que cela soit possible, nous sommes trop heureux pour le croire. Nous sommes trop égoïstes pour oser le penser. Nous sommes trop riches pour que cela traverse notre esprit. Oui, nous ne nous rendons pas compte du monde tel qu’il était en 1941 pendant la guerre des Soviétiques. Ce livre est -malheureusement- inspiré de faits réels, que nous ne pouvons pas nier. Des poux dans les sourcils. Des soldats qui demandent à chaque ouverture des portes du train s’il y a des morts, et qui par la suite les jettent sur la voie ferrée. 300 grammes de pain par jour et par personne contre des heures et des heures de travaux forcés. De pauvres gens qui dorment dans des iourtas qu’on a leur fait construire par eux mêmes alors que dehors les tempêtes de neige font rage. Bref un monde chaotique, très bien retranscrit par Ruta Sepetys, se trouve dans ce livre. 
Je pense qu’il faut lire ce livre pour se rendre compte de la misère des Lusitaniens, des Estoniens et des Letoniens en 1941. 

Bref un gros roman coup de poing que j’ai adoré. Un véritable coup de cœur.

Ma note : 5/5

 Challenges 

52livr10 dans Chroniques : Young Adult

51/52


young110

28

Queen Besty (Tome 1) Vampire et Célibataire de MaryJanice Davidson 6 juin 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Bit-Lit,Chroniques : Chick-Lit , 2 commentaires

Queen Besty (Tome 1) Vampire et Célibataire de MaryJanice Davidson dans Chroniques : Bit-Lit 2006561102b10

Elle voulait juste être la reine du bal…
Elle va devenir la reine des vampires !

À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu’elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s’habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d’apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu’elle est la reine annoncée par la prophétie .

 

Edition Milady
Paru le 18/02/11
384 pages
7.10 euros

 

Mon avis :

Merci beaucoup à Anne Sophie pour m’avoir permis de lire ce livre.

Besty est morte… et s’est « réincarnée » en vampire !! Jusque là, pas de « soucis » mais les autres vampires disent qu’elle est une Reine qui doit vaincre le méchant de l’affaire… Évidement Besty n’en a rien faire mais ses amis vont l’obliger à accomplir sa tâche. 

La couverture m’a attiré, elle représente Besty. He oui cette belle blonde avec des jambes de mannequin et des talons aiguilles est bien la reine ! Qui aurait cru ça ? Et pourtant… 

J’ai adoré Besty, elle est pleine d’humour. Ses répliques m’ont arraché plus d’un sourire, elle répond du tac au tac, est presque chiante, une vrai blonde quoi. C’est surtout pour ça que je l’aime aimé d’ailleurs, car des personnages humoristiques on n’en voit pas dans tous les livres ! Et puis franchement qui croirait qu’un ancien mannequin avec un QI inférieur à la moyenne deviendrais reine des vampires et qu’en plus, elle devrait tuer le méchant vampire ??? Encore mieux, Besty n’ose pas mordre les humains, enfin, au début… 
Ses ami(e)s m’ont bien plus aussi, par exemple Jessica est tout à fait le genre de fille qui va bien avec Besty, sa meilleure amie. Elle est issue d’une famille très riche, qui possède la moitié des Etats-Unis, alors que Besty est secrétaire, ha non ! J’allais oublié, plus maintenant, elle s’est viré le jour même de sa mort… Et le pire c’est quelle est morte à cause de son chat, cet idiot était perdu dans la neige et miaulait, donc notre cher Besty qui n’en rate pas une veut aller le chercher mais une voiture la percute… (Et la dernière chose qu’elle a vu avant de mourir, du haut d’un arbre je précise, c’était son chat rentrer tranquillement, comme si de rien n’était dans la maison….) 
Bref, nous avons ici une héroïne que je ne peux comparer à acune autre, tellement gaffeuse, tellement marrante, tellement malchanceuse, mais surtout si attachante ! Je ne sens obligée de lire le second tome !

Ce roman est un mélange de Bit-Lit, de Chick-Lit et d’humoristique. Bit-Lit pour le vampirisme, Chick-Lit pour les anecdotes et humoristique pour Besty. Bref, trois genres différents réunis dan un même ouvrage et parfaitement cordonnés. 

Le style de MaryJanice Davidson (quel nom!) est super, de l’humour à chaque page, et une Besty genre « plus conne tu crèves ». C’est sa seule saga publiée. 

Pour une fois, un premier tome qui se finit vraiment, avec une vrai fin. Même si je meure d’envie de savoir la suite, il se finit puisque qu’on sait si Besty a réussi à vaincre le méchant ou pas. 

Tout ça pour dire que c’est un coup de cœur, tant pour l’héroïne que pour l’humour en passant par les rebondissements inattendus. Je vais lire le tome 2 à coup sûr.

Ma note : 5/5  un vrai plaisir, une lecture détente et sans prise de tête !

Les Vampires de Manhattan (Tome 3) Les Sang-d’Argent de Melissa de la Cruz 5 juin 2012

Posté par Koko dans : Chroniques : Bit-Lit , ajouter un commentaire

Les Vampires de Manhattan (Tome 3) Les Sang-d'Argent de Melissa de la Cruz dans Chroniques : Bit-Lit 371780lessa12

Theodora Van Alen entretient désormais une liaison passionnée et secrète avec le sublime Jack. Déchirée entre ses deux amours puisqu’elle a fait d’Oliver un peu plus que son meilleur ami, elle se sent perdue. Mais une grave menace plane sur le petit monde des vampires. À Rio, un grand dîner de gala doit accueillir tous les sang-bleu. Mais ni Theodora ni ses amis ne se doutent une seule seconde que leurs ennemis héréditaires – les sang-d’argent – rôdent. Et c’est le plus puissant d’entre eux, le Léviathan en personne, qui les attend…

 

Edition Albin Michel Wiz
Paru le 03/06/09
295 pages
13.70 euros

 

Mon avis :

 

Je suis carrément fan de cette série que j’ai découvert en début d’année. Le premier fût un coup de cœur pour moi, le deuxième presque un coup de cœur aussi, pas de surprise pour ce deuxième tome donc, une vrai plaisir ! La couverture est toujours aussi belle !

 

Souvenez-vous…

Dans le tome précédent, Theodora cherchait Croatan et les sang d’argent. Bliss était écarté mais Dylan fortement soupçonné.

 

Ce livre est exactement la suite du tome 2, on en apprend plus sur Bliss et sa famille (notamment sur Jordan sa petite sœur). Il révèle également plein de surprises… Beaucoup de personnages secondaires meurent, pour le plus grand bien -ou mal- de quelques autres. Par contre, Gabrielle (qui était dans le coma dans le deuxième tome) ne nous livre aucun secret, je trouve dommage qu’elle soit « mise à l’écart » dans ce tome. Des tensions entre Théodora et Olivier se font sentir, et Jack s’en mêle. Pour sa part, Mimi fait preuve de puissance mais surtout de beaucoup de méchanceté dans cet opus (remarque : comme dans tous non?) … J’avais trouvé les premiers très axés sur le lycée, mais là on n’en entend presque pas parler !

 

Comme dans tous les tomes que j’ai pu lire jusque là, on n’ennuie pas : il y a de l’action, du suspens, des rebondissements et un dénouement toujours inattendu !

 

Les personnages sont aussi plaisant qu’avant. Nous retrouvons une Theodora sereine, un Olivier protecteur, une Mimi bien chiante, une Bliss mystérieuse même si au fil des pages elle se révèle bien différente de ce que l’on pourrait penser au début !

 

Le style de Melissa de la Cruz est toujours aussi fluide.

 

J’attends le tome 4 avec beaucoup d’impatience, pour découvrir la suite des aventures des ces chers vampires ! Même si ce tome se boucle plutôt bien.

 

Ma note : 4,75/5 Une saga que j’adore !

12

plgphilippeloiseaughezzo |
lecturesetc |
diopblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Havana 505
| lesmarchombres
| manakitiare